Tout sur le robinet thermostatique

Paradoxalement, vous désirez mener à la baguette la température ambiante de chaque pièce de votre habitation tout en espérant économiser l’énergie domestique? Rassurez-vous, ce n’est pas une utopie. Il suffit juste d’équiper votre radiateur d’eau d’un robinet thermostatique et boum! Confort et économie y coulent à flot.

À quoi sert un robinet thermostatique ?

Le robinet thermostatique est un petit appareil constitué d’une vanne, d’une sonde et d’une poignée, à rattacher au radiateur d’eau, qu’importe le mode de chauffage central. Face à une énorme différence de température entre les diverses pièces d’un logement, les robinets thermostatiques se substituent ou s’ajoutent à une régulation centralisée.

robinet thermostatique

Robinet thermostatique sur un radiateur

Regroupant plusieurs fonctions, il module systématiquement l’écoulement d’eau chaude tout en contrôlant la température ambiante de chaque pièce de la maison.

En effet, le robinet thermostatique a la capacité de fixer et stabiliser la température adéquate à chaque salle en gérant plusieurs paramètres. Y figurent le nombre de personnes présentes sur le lieu, l’apport calorifique du chauffage central ainsi que des rayons solaires, l’émanation de chaleur provenant des appareils électriques existants…

En bref, le robinet thermostatique stoppe le chauffage quand la température définie est atteinte et la maintient à ce niveau.

Comment fonctionne un robinet thermostatique ?

Le robinet thermostatique s’adapte à tous les modèles de radiateurs d’eau. La température ambiante de la pièce est captivée par sa sonde puis l’ajustement de l’ambiance thermique s’effectue ensuite à la main ou électroniquement. Des versions modernisées proposent même un réglage à distance ou par plages horaires.

robinet thermostatique

Structures d’un robinet mécanique et d’un robinet électronique

Mécanisme de fonctionnement d’un robinet thermostatique

Que votre eau chaude provienne d’une chaudière à bois, à gaz ou à fioul, le robinet thermostatique est l’équipement additionnel par excellence du radiateur.

Deux parties distinctes composent cet appareil, la tête du robinet formée par le volant et le bulbe, et la vanne constituant le corps du robinet :

  1. Le corps ou la vanne : C’est la partie en portion métallique, servant de raccord, connectant le radiateur à la tête du robinet.
  2. Le volant ou poignée : C’est la partie supérieure de la tête, d’où se déterminent les commandes.
    Le bulbe : Représentant le cœur même du mécanisme, cette sonde capture la température de la pièce. Elle réagit suivant les paramètres recueillis en augmentant de volume. Par la suite, sa dilatation activera un clapet qui, à son tour, entraînera la diminution ou la coupure de l’arrivée d’eau chaude du radiateur une fois que la température fixée est atteinte.
Robinet thermostatique

Robinet thermostatique

Réglages d’un robinet thermostatique

Nous avons vu précédemment que le robinet thermostatique est doté d’un corps et d’une tête. C’est grâce à cette tête que l’on pourra effectuer le réglage thermique.

Sur le volant, on distingue 5 commandes distinctes :

Niveau 1

Le niveau 1 régule le débit d’eau chaude afin d’émaner une température de 0°C à 15°.

Le positionnement “hors-gel” est recommandé pour les longues périodes d’absence, fixé à 6°C. Sinon, les caves et les escaliers peuvent être soumis à 12°C, tandis que la buanderie et les salles inoccupées à 15°C.

Niveau 2

La 2ème position correspond à 16-17°C. Tout-à-fait indiqué pour le hall d’entrée et les couloirs. Entre 2 et 3, c’est-à-dire aux alentours de 18°C sont recommandées pour les chambres à coucher.

Niveau 3

Le degré 3 équivaut à une ambiance entre 19°C et 20°C. La température idéale pour la cuisine. À 20°C et 21°C sont préconisées la salle de séjour et les chambres d’enfant.

robinet thermostatique

Réglage de la température au niveau 3

Niveau 4

Le numéro 4 répand une chaleur de 21°C à 22°C, entièrement recommandée pour les salles de bain.

Niveau 5

L’extrême réglage 5 correspond au déploiement total de la vanne, ce stade représente l’apport thermique maximal. Son usage doit être rarement requis sauf en cas de nécessité pressante de chauffage. Toutefois, lorsque le radiateur est déconnecté durant la saison estivale, il est conseillé de régler le robinet thermostatique à ce stade. Pour une meilleur longévité, cette précaution assouplira le mécanisme.

Coup d’œil sur les têtes électroniques

Se présentant sous l’aspect d’un boîtier à piles, les réglages de la température deviennent plus exacts et détaillés avec une tête électronique.

robinet thermostatique

Structure d’une tête électronique d’un robinet thermostatique

En effet, leur mécanisme offre une précision au 1/10ème de degré près, tout en permettant la programmation de diverses plages horaires. Pratiquement parlant, vous pouvez fixer à l’avance la température qui vous sied durant votre présence et pareillement durant votre absence. Le réglage peut même s’étendre tout au long de la semaine, différenciant l’ambiance propre à chaque jour.

La commande s’effectue sur la tête du robinet, ou par la connexion d’une clé USB à l’ordinateur pour les versions modernes.

robinet thermostatique

Robinet thermostatique programmable sur USB

Si les têtes mécaniques reviennent entre 20 € à 40 €, prévoyez vers les 50 € à 70 € pour se procurer cet accessoire

Il est à noter que le corps et la tête d’un thermostat de radiateur sont vendus ensemble. Toutefois, l’achat de la tête uniquement peut également se faire car elle est installable sur tout corps susceptible d’être allié à un thermostat.

Comment installer un robinet thermostatique ?

Le robinet thermostatique peut être disposé sur la tuyauterie de sortie d’eau chaude d’un radiateur. Généralement, il se place soit sur le côté, soit au-dessous ou au-dessus du radiateur. Les seuls endroits à éviter d’installer ce thermostat sont ceux dotés d’une température oscillante ou au contraire d’une température trop stable.

Mis en place du corps du robinet thermostatique

Le montage de la vanne du robinet dépend du mode d’alimentation du convecteur (ou du radiateur).

  • L’emplacement se réalisera en équerre, si la sortie d’eau se trouve directement sur le mur.
  • Le positionnement du robinet sera droit, si l’arrivée d’eau est parallèle au mur.
  • L’installation du thermostat est en équerre inversée, face à une conduction d’eau par le sol.
robinet thermostatique

Positionnement du robinet thermostatique

Montage de la tête thermostatique

La compatibilité de la tête thermostatique avec le corps du robinet est primordiale. Suivant le type, son raccord est soit par vissage, soit par emboîtement.

Pour plus de précautions, son emplacement doit être loin des rayons solaires directs et des rideaux, tout en étant à découvert.

Recourir à un spécialiste est souvent la meilleure option afin d’avoir une installation sure et suivant les normes. En effet, un vidange de l’ensemble de l’installation est requis dès fois avant de mettre en place cet appareil. Et il existe également des cas nécessitant une adaptation particulière, afin de poser les têtes horizontalement.

Il est conseillé de placer une tête thermostatique à l’horizontale, à une distance minimale de 8cm par rapport au radiateur pour éviter toute perturbation relative à la chaleur émise.

Comment entretenir un robinet thermostatique ?

Mis à part quelques gestes ordinaires, le thermostat du radiateur n’exige aucun traitement particulier.

Durant les saisons chaudes, lorsque le chauffage n’est plus sollicité, déployez le robinet à fond pour qu’il ne se bloque pas lors du redémarrage de l’appareil. Faire pareil dans les salles inoccupées.

Pour le nettoyage de la poignée et du boîtier, tâchez de n’employer que des détergents doux tels les lave-vaisselles. L’usage des produits d’entretien corrosifs est exclu.

Quels sont les avantages d’un robinet thermostatique ?

D’abord, financièrement, le prix des robinets thermostatiques est accessible à tous les budgets, car on peut facilement s’en procurer entre 20 € à 70 €.

Ensuite, sa capacité à gérer la chaleur en la stabilisant et en la partageant dans toutes les pièces permet de réaliser une économie considérable en matière d’énergie. Par conséquent, une répercussion positive est observable au niveau des factures mensuelles. L’économie cumulée annuellement grâce à ce système est de l’ordre de 20%.

robinet thermostatique

Le robinet thermostatique offre une température propre à chaque pièce

Et enfin, toujours suite à cette fonction de libérer la chaleur adaptée à chaque pièce, le confort est à son summum. Nul besoin de réactiver ni de réajuster les paramètres pour chaque salle car ils sont enregistrés une bonne fois pour toute.

Voilà en général, l’élucidation du mystère sur la possibilité d’allier le confort thermique à l’économie d’énergie. Un équipement tout pratique, facile d’utilisation et d’installation, couvrant tous nos besoins autant en confort que financièrement. Alors ne traînez plus, la clé du robinet est entre vos mains!

Ajouter un commentaire