Parquet : quel type choisir pour sa maison ?

Le parquet est devenu un élément de décoration incontournable pour le revêtement de sol de la maison. Seulement, avant de vous lancer de choisir, ou pour rénover un parquet, il est essentiel de connaître ses caractéristiques et les différents types existant sur le marché, afin de faire le bon choix selon votre habitat, son usage et surtout votre budget.

Pourquoi choisir le parquet ?

C’est tout d’abord un élément chaleureux, naturel et surtout un décor qui valorise et peut complètement transformer votre intérieur. Celui en bois est un investissement sur le long terme, facile à entretenir et aussi confortable.

Un autre avantage, c’est qu’il est écologique.

Parquet massif

Parquet massif en chêne

Parquet massif en chêne

C’est le plus classe et le plus usuel des revêtements de sol car il est constitué à 100% d’essence de bois. Les substances de bois les plus communes pour ce type de revêtement sont :

  • le hêtre de bois
  • le châtaignier
  • le chêne
  • et les bois exotiques comme le bambou,…

Souvent, on le retrouve dans les appartements des familles riches.

Si l’épaisseur des lames dépasse les 20 mm, alors vous pouvez clouer le parquet sur des lambourdes, ce qui est une technique de pose de parquet traditionnelle. Il est aussi possible de le coller.

Avantages

  • Le rendu final procure à votre intérieur un aspect authentique, confortable et chaleureux.
  • Il est réputé pour son excellente résistance à l’usure : en faisant le choix du bois massif, vous pouvez être sûr de le conserver au moins un siècle.
  • Selon son épaisseur, il peut être rénové plusieurs fois.
  • C’est une excellente isolation thermique et isophonique.
  • Vous avez un large choix d’aspects : finitions, essence, motifs de pose, etc.

Inconvénient

  • Son prix ; en effet, son coût est un peu élevé par rapport aux autres.
  • Sa pose et finition peuvent être complexes et nécessitent de faire appel à un professionnel.

Parquet contrecollé dit “flottant”

Parquet contrecollé ou "flottant" clair

Parquet contrecollé ou “flottant” clair

Aussi appelé “parquet multicouches”, le parquet flottant ou contrecollé est fabriqué industriellement. C’est une alternative au bois massif, duquel il se rapproche par l’aspect.

Il est composé de 3 couches :

  • la couche supérieure est réalisée à partir d’un matériau noble. Souvent on l’appelle aussi “couche d’usure” ou parement ; il s’agit de la couche qui est poncée pour l’entretien du revêtement en cas d’usure
  • la deuxième couche est en bois tendre
  • la troisième en contreplaqué

La pose flottante est souvent la pose la plus utilisée, du fait de son aspect pratique et économique. Toutefois, ce type de parquet peut aussi être cloué ou collé (surtout si vous le combinez avec un chauffage par le sol).

Avantages

  • Le contreplaqué se conforme à toutes les configurations de pièce.
  • Il a une grande flexibilité d’installation ; de plus, il offre un large choix d’essence de bois.
  • Il est surtout très compétitif pour son prix, car il est moins cher que le massif.
  • Il est facile à entretenir grâce à sa finition vitrifiée.

Inconvénients

  • De par sa faible épaisseur de bois pur, il n’est pas possible de poncer le contreplaqué plus de 6 fois.
  • Sa longévité est plus courte que celle du massif.

Parquet stratifié

Parquet stratifié

Parquet stratifié

La différence du parquet stratifié réside dans le fait qu’il n’est pas en bois. Contrairement aux deux types précédents, il est constitué de fines particules de bois sur lesquelles on a posé une impression qui imite les fibres de bois des parquets souhaités.

Il existe 2 types de stratifié :

  • le bois orienté qui est résistant mais coûte cher
  • l’aggloméré qui est plus fragile mais avec un coût plus abordable aussi

Sa pose est de type flottante, donc facile et rapide à réaliser.

Avantages

  • Sa grande variété de styles et de couleurs (imitation bois à la perfection, par exemple).
  • Son coût moins cher que le massif et le contrecollé.
  • Sa facilité d’entretien : le parquet stratifié se nettoie en effet comme le carrelage.
  • C’est un revêtement de sol moins sensible à l’usure du quotidien (il ne se raye pas et ne se tâche que rarement).

Inconvénients

  • Comme c’est un stratifié, il est impossible de le poncer s’il subit un impact.
  • Sa durée de vie est plus courte que les 2 autres cités précédemment.

Qualités du parquet

Outre ces différents types de parquet cités, il existe une norme européenne répartissant les parquets pour un usage :

  • domestique
  • commercial
  • et semi-industriel

Dans votre choix, il ne faut pas non plus négliger la couche d’usure.

Maintenant que vous avez ces informations, place au choix du parquet. Rapel : une décoration murale se choisit aussi en fonction du sol et de vos meubles (si vous possédez un canapé 2 places, un canapé d’angle ou même un canapé d’angle convertible qui peut servir de couchage d’appoint,…).

Ajouter un commentaire